Chroniques

> ACCUEIL > CHRONIQUES > MUR DE PIERRES, MUR DE BRIQUES À TOUT PRIX

Chronique rénovation : combien ça coûte ?

Mur de pierres, mur de briques à tout prix

Par Caroline Beauchamp

Page 1 de 2

Les revêtements de maçonnerie ont la cote. Que vous lorgniez vers un dosseret de briques pour rehausser le décor de votre cuisine, un mur de pierres pour apporter de la chaleur à votre salle familiale ou encore pour habiller votre foyer avec style, le marché regorge de produits pouvant accommoder tous les budgets.

Petit budget, petits travaux

Envie d’un style tendance abordable ? Il existe maintenant sur le marché des papiers peints en vinyle texturé qui reproduisent fidèlement la brique ou la pierre. Le « Sunworthy SuperVinyl » par exemple, se décline en quatorze modèles différents chez Réno Dépôt (29,98 $ le rouleau) et Home Dépôt (26,99 $ le rouleau). Un rouleau couvre une superficie de 56 pieds carrés, ce qui revient à moins de 2 dollars le p2. Une solution économique, qui ne nécessite pas de gros travaux non plus. En effet, le papier est préencollé, ce qui facilite la pose. Néanmoins, chez Réno Dépôt on recommande d’utiliser de la colle pour un meilleur résultat. De plus, à cause de son épaisseur et son relief prononcé, la surface à recouvrir n’a pas à être parfaite : les petites imperfections seront facilement camouflées. Son revêtement Microban rend son entretien aisé et est idéal pour la cuisine. Pour le prix, il donne le change, à condition qu’on n’y regarde pas de trop près !

Faux fini polyvalent

La reproduction de brique ou de pierre à l’aide d’un mélange de pâte de ciment et de peinture, ou seulement de peinture, est une solution polyvalente. Elle est tout indiquée par exemple si l’on souhaite dissimuler certains éléments du décor comme une entrée électrique ou un extincteur de fumée. Comme le souligne Julie Castonguay, dont c’est la spécialité : « Le faux fini offre l’avantage de pouvoir utiliser des couleurs à l’infini, contrairement à la fausse brique vendue sur le marché. L'effet créé est très réaliste, car je réussis à imiter la texture de la pierre à l'aide du plâtre. » Elle précise qu’à certains endroits, l’épaisseur varie de 1/8 à 3/8 de pouce.

Les plus audacieux (et les plus habiles) pourront se laisser tenter par l’expérience de confectionner eux-mêmes le faux fini. Évidemment, les résultats peuvent être mitigés ! Dominique Bouchard, designer, propose une recette qui n’exige pas plus de deux jours de travail pour un mur complet, à un coût d’une quarantaine de dollars, en plus de la peinture : http://www.lacoop.coop/cooperateur/articles/2009/10/p61.asp

Si vous n’avez rien d’un Michel Ange, un bon peintre saura vous satisfaire à condition que vous soyez prêt à dépenser un peu plus. Selon le projet et l’artisan, les prix débuteront autour de 4,50 $ le p2 et pourront s’élever jusqu’à plus de 12 $. Un conseil pour choisir : magasinez. Le bouche-à-oreille est efficace. Les professionnels sont nombreux à offrir le service, mais les résultats sont inégaux. Il ne faut donc pas hésiter à parcourir les porte-folios, à se rendre à l’atelier si c’est possible, le mieux étant de se déplacer chez d’anciens clients afin de juger par vous-même des travaux déjà réalisés. Comme le souligne Madame Castonguay : « Peu importe le faux fini, ce dernier donne un tout autre look à une pièce et ajoute un petit je ne sais quoi d'unique ! » http://www.ffjulie.com



Lire la suite ...





Accueil   •   Chroniques   •   Références   •   Pro Info   •   Entreprises   •   Contact   •   Plan du site
© 2008-2018 ProMaison.ca Tous droits réservés. 581.318.2209